Insoupçonnables beautés de la recherche

Maurice Beeli, Amanita Strobiliformi.

Pourquoi une exposition de dessins à l’ULB ?   

De l’esquisse jetée nerveusement au dessin abouti à la ligne soignée, de la dimension patrimoniale à la création contemporaine, le choix d’exposer et d’explorer l’espace du dessin permet de croiser de nombreux champs de réflexion et de pratiques.

L’exposition « Insoupçonnables beautés de la recherche. Le dessin dans les collections de l’ULB » est conçue de manière thématique, de façon à faire apparaître la dimension la plus exhaustive possible du dessin (beaux-arts, archéologie, botanique, zoologie, anatomie, sciences appliquées, astronomie,…) tout en évoquant l’importance de la pratique graphique au sein de chaque discipline scientifique abordées par les musées de l’ULB.

L’exposition veille à décloisonner les collections pour mettre en résonance des thématiques ou des pratiques qui se répondent. Anatomie et médecine, évidemment, mais aussi physique, astronomie et botanique qui partagent le même besoin d’instruments techniques de précision pour leurs relevés graphiques, ou encore l’architecture et archéologie, pour l’évocation de sites bâtis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s